Étape 3 : Contreventement temporaire dans le plan des chevrons


Les membrures supérieures sont vulnérables au flambement avant d'être contreventées ou avoir reçu le
revêtement. On doit donc installer un contreventement latéral continu à moins de 150 mm du faîte ou de la
ligne de centre ainsi qu'à des intervalles variant entre 2,4 et 3 m entre le faîte des fermes à pente ou la ligne
de centre des fermes plates, et les avant-toit. Les diagonales, posées à 45° entre le contreventement latéral,
assurent la stabilité nécessaire du chevron. Dans le cas des fermes ayant une plus longue portée, on
pourait devoir recourir à un espacement plus rapproché des diagonales et du contreventement latéral. Si
possible, le contreventement latéral continu devrait être placé en dessous de la membrure supérieure de
façon à ne pas devoir l'enlever au moment de la pose du revêtement. Cela permettra de s'assurer que les
fermes sont maintenues solidement au cours de l'installation du revêtement. Le bois utilisé pour le
contreventement ne devra pas avoir des dimensions inférieures à 38 × 89 mm x 3,05 m.